Connaissez-vous la tonte différenciée ?

Profiter d’un beau jardin au quotidien est source de bonheur. En effet, lorsqu’on souhaite entretenir son jardin, il y a des pratiques qui ont souvent des conséquences sur la biodiversité. Cependant, la meilleure technique d’entretien qui combine les gestes écologiques et un regain de temps est la tonte différenciée. 

Qu’est-ce que la tonte différenciée ?

La tonte différenciée ou tonte raisonnée est une gestion différenciée qui consiste à adapter la hauteur et la fréquence des tontes dans les différentes zones du jardin. Peu importe la taille d’un jardin, il est possible de pratiquer une tonte différenciée. C’est une technique naturelle, simple, évolutive qui tient compte de la santé des usagers et qui permet de préserver durablement la flore et la faune. 

De plus, la tonte différenciée peut s’appliquer à tous les types d’espaces, tels que les espaces verts, les cimetières, les zones industrielles, les bords des routes, les jardins de particuliers, les pelouses, etc. Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, la technique de gestion différenciée n’est pas plus chronophage que les anciennes techniques chimiques.  

Comment appliquer une tonte sur un petit jardin ?

Peu importe la taille de son jardin, il est toujours possible de pratiquer une tonte espacée. En effet, pour des jardins de petites dimensions, il est conseillé de laisser des bordures et les pieds des arbres en végétation spontanée. Une idée exceptionnelle consiste à laisser un jardinet sans tonte pendant une année. Pour rendre attrayants les petits bouts de la pelouse qui sera laissée libre pendant un long moment, on peut y mettre des bulbes à l’automne. De plus, pour attirer des abeilles et des papillons dans son jardin, semer des plantes à fleurs peut se révéler très profitable.

Tonte différenciée pour un grand jardin

Pour un jardin de grande superficie, la tonte des allées de cheminement permet d’identifier visuellement les différents espaces. Elle confère au jardin une vue esthétique et un aspect entretenu, ce qui représente une véritable source de richesse pour la biodiversité. Par ailleurs, les déchets de tonte peuvent servir comme un fertilisant très riche. Lorsque pour des questions d’esthétique un propriétaire souhaite ne pas voir les déchets de tonte sur sa pelouse, alors, il peut les laisser sécher pendant 24 h. 

Ensuite, il peut les utiliser comme compost pour les potagers ou les massifs de fleurs. Toutefois, il faut noter que certaines zones au lieu d’être tondues peuvent être simplement fauchées une ou deux fois dans l’année. Ces zones sont généralement des endroits où l’on va le moins. Pratiquer une tonte différenciée regorge plusieurs avantages. 

Un énorme avantage pour la biodiversité

Nombreux sont les avantages que recèle l’application d’une tonte différenciée à son jardin. Grâce à cette pratique, la flore sauvage et la faune peuvent procéder à la recolonisation des espaces adaptés à leurs besoins. Ce qui pourrait favoriser l’apparition de petits arbustes et d’autres espèces de  plantes qui ne poussaient pas auparavant, telles que des bugles rampants, des larmiers pourpres, des boutons d’or, etc. Toute cette flore attire plusieurs insectes à l’instar des papillons, syrphes et des abeilles.

Une technique pour délimiter les espaces

La tonte différenciée permet également de délimiter des zones, simplement en espaçant les tontes et en tordant à la hauteur maximale. Ainsi, la hauteur des tontes va servir à marquer la délimitation des différents espaces. Cette façon de faire permet d’obtenir  un joli visuel tout en offrant un design exceptionnel et un aspect ludique à l’espace vert. Par ailleurs, une façon simple de réaliser de magnifiques itinéraires dans son jardin consiste à opter pour la technique de tonte différenciée. 

Une stratégie pour économiser du temps et de l’argent 

 La gestion différenciée a un effet économique à moyen et à long terme. C’est une méthode très simple permettant de régler l’ensemble des problèmes liés à l’entretien régulier de son jardin. Cette pratique conduit à une diminution de la fréquence des tontes qui généralement utilisent une grande quantité d’énergie fossile et qui nécessairement à un coût. Le fait de laisser son jardin sans tondre pendant un ou deux ans, permet d’économiser assez d’argent. Il faut également penser au temps qu’il faut consacrer chaque semaine ou chaque mois à cette activité. 

Astuces pour bien appliquer une tonte différenciée

Lorsqu’il s’agit de tondre une zone de son jardin, il est recommandé de toujours commencer par le centre de la zone. C’est une astuce qu’il ne faut jamais négliger afin d’éviter la destruction de la microfaune. Il ne faut surtout pas oublier que la plupart du temps,  de nombreux petits animaux se réfugient dans les hautes herbes. Ainsi, lorsqu’on commence la tonte à partir du bord, les animaux sont effrayés par le bruit et la présence humaine. Ils ne trouvent d’autres solutions que de se replier au milieu du terrain. Ce qui pourrait être très dangereux pour leur survie. C’est pourquoi il faut commencer une tonte par le centre puis progressivement vers la périphérie afin de permettre aux animaux de s’échapper par les côtés. 

 

Recette du fromage de camembert : Un guide d’expert pour créer le parfait camembert

Image Source: FreeImages ‍ Le camembert n'est pas un fromage facile...

Recette de camembert: la recette facile et rapide pour réussir votre camembert du 1er coup

Image Source: FreeImages ‍ Le camembert est un fromage à pâte...

12 stratégies pour vous aider à perdre du poids – même si vous n’en avez pas envie

Image Source: Unsplash ‍ Saviez-vous qu'il existe des moyens éprouvés de...

Comment faire de la soudure à l’étain : Un guide rapide pour les débutants

Image Source: FreeImages ‍ Avez-vous déjà admiré un magnifique luminaire en...