Recette de camembert: la recette facile et rapide pour réussir votre camembert du 1er coup

by Jerome

Image Source: FreeImages

Le camembert est un fromage à pâte molle et affinée, à la saveur riche et beurrée. C’est aussi l’un des fromages les plus difficiles à maîtriser à la maison. Mais ce n’est pas une fatalité ! Avec un peu de savoir-faire et de patience, la fabrication du camembert peut être aussi facile que vous le souhaitez. Voici comment faire rapidement et facilement votre camembert maison pour la première fois, à chaque fois… Si vous lisez des articles sur la fabrication du camembert en ligne ou dans des livres, vous découvrirez qu’elle implique plusieurs étapes qui ne sont pas toujours simples. En fait, la plupart des gens ont du mal à maîtriser cette recette au début, car elle exige un timing précis et une connaissance des cultures bactériennes que tout le monde ne possède pas. Mais que cela ne vous décourage pas ! L’astuce pour maîtriser l’art du camembert maison consiste à garder les choses simples et à décomposer le processus en petits morceaux. Une fois que vous avez compris la contribution de chaque étape, il devient beaucoup plus facile d’obtenir d’excellents résultats à chaque fois.

Conseils pour faire votre premier camembert

– Commencez par une bonne base : Veillez à ce que le lait que vous utilisez pour fabriquer votre camembert soit frais et de bonne qualité. Plus le lait est bon, plus votre fromage sera bon. – Choisissez du lait cru si vous le pouvez : Il est largement admis que le meilleur lait pour la fabrication du fromage est le lait cru. Le lait pasteurisé est également bon, mais pas aussi bon que le lait cru. – Gardez tout propre : Assurez-vous de nettoyer et de stériliser votre récipient, votre couteau et tout autre équipement avant de commencer. – Ne vous souciez pas de mesures parfaites : Ne vous souciez pas des mesures précises de votre présure ou de votre culture. Vous pouvez faire des ajustements à chaque lot en fonction des résultats du dernier lot.

Achetez le meilleur lait que vous pouvez trouver.

Si vous voulez faire du bon fromage, vous devez commencer par de bons ingrédients. La qualité de votre lait aura le plus grand impact sur votre produit final, alors assurez-vous de choisir le meilleur lait que vous pouvez vous permettre. Tous les laits ne donnent pas d’excellents fromages. Si vous voulez faire du camembert, vous devez utiliser du lait de vache, et non du lait de chèvre ou de brebis. Pour obtenir le meilleur goût de camembert, utilisez le lait de vache entier le plus riche en matières grasses (généralement homogénéisé) que vous pouvez trouver. Les différentes races de vaches produisent des laits différents, donc acheter du lait d’une race spécifique vous donnera un fromage encore plus savoureux. Par exemple, les vaches Holstein produisent le meilleur lait pour la fabrication du fromage en Amérique.

Faites bouillir et refroidir votre lait.

Une fois que vous avez choisi votre lait, vous devez le chauffer jusqu’à ébullition, puis le laisser refroidir à la bonne température avant de l’ajouter au fromage en grains. La température exacte que vous devez utiliser dépend du type de culture de départ que vous utilisez, mais elle devrait se situer entre 30 et 40 degrés. Des températures plus élevées tueront la culture, et des températures plus basses produiront un fromage au goût plus acide. Il est important d’utiliser un thermomètre pour mesurer avec précision la température du lait avant d’y mélanger la culture de départ. Le lait chaud doit être à environ 160°F et pas plus de 170°F.

Ajoutez votre culture de départ.

Lorsque vous êtes prêt à ajouter votre culture de départ, mélangez-la avec une partie du lait chaud pour faire baisser la température. Cela permettra à la culture de rester vivante et active. Selon le type de ferment que vous utilisez et la recette que vous suivez, vous pouvez ajouter le ferment directement au lait ou le saupoudrer sur le lait caillé après l’avoir préparé. Pour la plupart des cultures, il est préférable de l’ajouter au lait chaud avant de le mélanger. Cela permet d’éviter que le ferment riche en bactéries ne reste collé au caillé ou ne se détache dans le caillé en cours de formation.

Ajoutez la présure.

La présure favorise la dégradation des protéines du lait et vous aidera à obtenir un caillé bien ferme qui deviendra votre fromage. Il existe deux principaux types de présure : la chymosine et la présure végétarienne. La chymosine est une enzyme produite à partir de l’estomac d’un veau, et la présure végétarienne est fabriquée à partir de diverses plantes, dont le chardon et la figue. L’endroit où ajouter la présure dépend du type de présure que vous utilisez et du type de fromage que vous préparez. Pour le camembert, vous devez la saupoudrer sur le caillé une fois qu’il est formé. Cela permet de minimiser la quantité de présure qui se retrouve dans le petit-lait.

Laissez-le reposer et développer son goût.

Après avoir ajouté la présure au caillé, il faut le laisser reposer pendant environ une heure, le temps que les cultures agissent et que le caillé se développe. Pendant ce temps, le caillé va se raffermir, le pH du fromage va baisser et le sel va se répartir dans le caillé. Cette étape est très importante, il ne faut pas la brusquer. La qualité de votre fromage final dépendra fortement de la façon dont vous laisserez cette étape se dérouler.

Ajoutez la présure et pressez le fromage.

Après avoir laissé reposer le caillé, il est temps d’ajouter du caillé de fromage au caillé existant, puis de le mettre dans une presse à fromage. Cela forcera les deux caillés à se combiner en une seule masse semi-solide. Après une courte période de repos, retirez le fromage de la presse, coupez-le en morceaux, puis utilisez votre moule à fromage pour lui donner sa forme finale. Le type de moule que vous utiliserez dépendra de la forme du moule à camembert que vous ferez. Si vous suivez une recette, elle vous indiquera le moule exact à utiliser.

Enveloppez-le et conservez-le au réfrigérateur.

Après avoir formé votre camembert, il devra reposer pendant un jour ou deux avant que vous puissiez le manger. Pendant ce temps, les cultures continueront à travailler et la saveur continuera à se développer. Après quelques jours, il est prêt à être consommé. Il peut également être conservé au réfrigérateur pendant plusieurs semaines si vous l’enveloppez dans du film alimentaire.

Conclusion

Avec quelques conseils et astuces faciles à suivre, faire votre premier camembert peut être beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Le plus important est de commencer avec des ingrédients de haute qualité, de garder les choses propres et de se rappeler de décomposer le processus en étapes simples. Une fois que vous avez compris chaque étape, il est facile d’obtenir d’excellents résultats à chaque fois.

Related Posts